Mis à jour le 04/10/2015

Actualité

 

Avec encore trois portraits de poilus prévus d'ici la fin de l'année, nous aurons parlé des 16 premiers Morts pour la France de notre village, sur un total de 26. Nous pensons éditer un livre sur la période de 1914 à 1915 qui totalisera presque 300 pages. Le deuxième tome couvrira 1916 à 1918 avec les 10 autres portraits.

Le 6 octobre 1915, Marius Amouroux, frère de Benjamin, lui aussi ouvrier agricole à Aigues-Vives puis Saint-Cyprien, est mort pour la France à l'assaut de la butte de Tahure, dans la Marne, à l'âge de 26 ans. Avec le 122e Régiment d'Infanterie de Rodez et Alexandre Fraïssé (mort le 17 mars 1915), il fut de toutes les grandes batailles de l'armée française en Lorraine, dans les Flandres et en Champagne. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 29 septembre 1915, Benjamin Amouroux, ouvrier agricole à Aigues-Vives, est mort pour la France dans les combats du bois 38, dans la Marne, à l'âge de 23 ans. Il a participé à tous les combats du 53e Régiment d'Infanterie de Perpignan. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 16 septembre 1915, Jean-Baptiste Maynadier, publiciste à Carcassonne, est mort pour la France à Moronvilliers, dans la Marne, à l'âge de 27 ans. Il se battait au sein du 53e Régiment d'Infanterie. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 3 septembre 2015, Gérard Gérin nous a quitté. Il est venu s'installer à Aigues-Vives il y a une dizaine d'années.
C'était un passionné de la nature, un ferru de randonnées. Il a parcouru le Minervois et les Corbières de long en large et c'est ainsi qu'il avait choisi de poser ses bagages dans notre village, rue du cordonnier, où il résidait dans la petite maison qu'il avait lui-même restaurée.
Très vite il a su s'intégrer à la vie du village et a rejoint l'Association Histoire d'Aigues-Vives, membre très actif et volontaire. Son esprit créatif a permis de réaliser l'une des plus belles décorations relatives à la foire de la pomme, la célèbre 2 cv.
Au cours des journées qu'il organisait lui-même, il a su partager avec plaisir et passion son savoir sur les plantes et leurs vertus, sa science des champignons.
Il était très apprécié de nous tous.
Sa disparition soudaine laissera un grand vide au sein de l'association. Nous garderons de Gérard le sens du partage et de l'amitié.

Le 2 août 1915, Jean Martimort, ouvrier agricole dans l'étang de Marseillette, est mort pour la France à Bully-les-Mines, dans le Pas-de-Calais, à l'âge de 36 ans. Comme Pierre Bayle et Joseph Calvel, il appartenait au 280e Régiment d'Infanterie. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 17 juin 1915, Joseph Calvel, ouvrier agricole dans l'étang de Marseillette, est mort pour la France à Sains-en-Gohelle, dans le Pas-de-Calais, à l'âge de 31 ans. Comme Pierre Bayle, il appartenait au 280e Régiment d'Infanterie. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 10 juin 1915, Pierre Baïle, ouvrier agricole dans l'étang de Marseillette, est mort pour la France à Aix-Noulette, dans le Pas-de-Calais, à l'âge de 29 ans. Il appartenait au 280e Régiment d'Infanterie, comme Louis Barthas et le capitaine Louis Hudelle. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

La randonnée découverte de l'étang de Marseillette, organisée le dimanche 7 juin, a rassemblé 130 personnes, qui ont particulièrement apprécié la vue panoramique depuis la colline de la Gardie. Un article est paru sur le site de La Dépèche du Midi.

Samedi 25 avril, une nouvelle conférence (après celle de Palaja en mars) sur l'histoire de l'étang de Marseillette a attiré une soixantaine de personnes à Rustiques. L'Indépendant a édité un article à ce sujet.

Le 19 mars 1915, Alexandre Fraïssé, jeune ouvrier agricole, est mort pour la France à Beauséjour, dans la Marne, à l'âge de 26 ans. Il combattait dans le 122e RI. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 4 mars 1915, Edouard Vaissière, maçon et père de deux enfants, est mort pour la France à Vaucquois, dans la Meuse, à 33 ans. Il appartenait au 42e Régiment d'Infanterie Coloniale. Vous pouvez lire son histoire sur notre site. Elle est illustrée de nombreuses lettres qu'il a reçues ou écrites.

De nouvelles photos d'un méchoui lors de la fête du village, merci à M. Georges BELTRAN !

Le 4 février 1915, Elie Lencou, cantonnier et père de famille, est mort pour la France à Massige, dans la Marne, à 32 ans, au sein du 4e Régiment d'Infanterie Coloniale. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Le 18 décembre 1914, Louis Florentin Baïssette, bucheron à la métairie de l'Isthme de l'étang de Marseillette, est mort pour la France à Mametz, dans la Somme, à 34 ans. Il se battait avec le Régiment Mixte Colonial du Maroc. Il laisse sa femme et trois enfants. Vous pouvez lire son histoire sur notre site.

Il y a 100 ans, le 6 décembre 1914, Alexandre Ronza, immigré italien naturalisé français, est mort pour la France. Il meurt en Belgique, pendant la bataille des Flandres, au sein du 80e Régiment d'Infanterie. Nous vous proposons le portrait et le parcours du troisième mort pour la France d'Aigues-Vives.

Il y a 100 ans, le 11 septembre 1914, Marius Revel, le coiffeur du village, est mort à Souilly (Meuse), pendant la bataille de la Marne. Il était affecté au 261e Régiment d'Infanterie. Nous vous proposons le portrait et le parcours du deuxième mort pour la France d'Aigues-Vives.

Il y a 100 ans, le 20 août 1914, Gabriel Fauré est porté disparu au combat à Dieuze, en Moselle, avec 900 autres soldats du 40e Régiment d'Infanterie. Vous pouvez lire le portrait et le parcours du premier mort pour la France d'Aigues-Vives.

Après deux ans de travail, nous vous proposons le deuxième livre sur l'histoire de l'étang de Marseillette : la période Lawless 1789-1844 (c'est un fichier en basse qualité, sinon le téléchargement est très long).

Vous pouvez d'ores et déjà le lire gratuitement en ligne, il est en vente auprès de l'association ou à la librairie Breithaupt de Carcassonne.

Vous pouvez aussi le commander directement chez l'éditeur :

Le livre La période Lawless

Pour lire les articles sur Aigues-Vives dans la presse locale :
http://www.lindependant.fr/aude/aigues-vives/

 

 

Nos rubriques

 

l'association histoire d'Aigues-Vives : le mot du président, la présentation de l'association, son historique, les membres de son bureau.

l'histoire d'Aigues-Vives : ses origines à Saint-Jean, la construction du village, l'évolution au cours des siècles, ses sites et monuments, des anecdotes.

les galeries de photos (photos d'école, de rassemblements, du village, des travaux agricoles, des inondations, des équipes sportives) et de cartes postales.

l'étang asséché de Marseillette : son histoire, ses caractéristiques, quelques anecdotes, et des liens pour en savoir plus.

 

N'hésitez pas à nous contacter pour signaler toute anomalie.